La passe Obsolète
Évènement culturel   Fête et manifestation   Point d'intérêt   Théâtre  

Français (France) La Cie Parcelle 112 présente "La Passe" au Théâtre du Bois de l'Aune .\r
\r
Le corps, le regard, l'intime. Laurence et Camille sont comédiennes. Catherine T. est prostituée. Sur le fil tendu de leurs récits mêlés se déploie un monde secret. Toutes trois, de générations différentes, à la scène ou dans la rue, ont travaillé avec leurs corps. Ces archétypes de femmes publiques incarnent la trinité aliénée de la prostituée : mère, vierge et putain. \r
\r
Le corps comme outil de travail. Le corps exposé, observé, jugé, rejeté, fasciné. La Passe de Vanessa Larré explore la condition "d'être femme" à travers les récits de prostituées et d'actrices rencontrées au cours d'une longue recherche documentaire. Un travail d'enquête mené auprès de femmes exerçant des métiers qui impliquent leur corps et l'exhibition. Le récit est tissé d'une constellation de personnages et d'histoires, comme autant de tentatives de dire la multiplicité des échanges, des états, des destinées. Quitter le métier, accepter de vieillir, ne plus se soumettre à ce qui blesse, incarner une nouvelle vie.\r
\r
▶ Texte et mise en scène : Vanessa Larré \r
▶ Avec Cléa Laizé, Laurence Mayor, Catherine T.

Point d'intérêt

Identifiant
Identifiant de la ressource chez le producteur.
13EVT109042
Nom
Etiquette courte décrivant la ressource.
Français (France) La passe
Classification
La classification de POI. Par exemple : festival, musée, chambre d’hôtes...
Description
Description de la ressource.
Français (France) La Cie Parcelle 112 présente "La Passe" au Théâtre du Bois de l'Aune .\r
\r
Le corps, le regard, l'intime. Laurence et Camille sont comédiennes. Catherine T. est prostituée. Sur le fil tendu de leurs récits mêlés se déploie un monde secret. Toutes trois, de générations différentes, à la scène ou dans la rue, ont travaillé avec leurs corps. Ces archétypes de femmes publiques incarnent la trinité aliénée de la prostituée : mère, vierge et putain. \r
\r
Le corps comme outil de travail. Le corps exposé, observé, jugé, rejeté, fasciné. La Passe de Vanessa Larré explore la condition "d'être femme" à travers les récits de prostituées et d'actrices rencontrées au cours d'une longue recherche documentaire. Un travail d'enquête mené auprès de femmes exerçant des métiers qui impliquent leur corps et l'exhibition. Le récit est tissé d'une constellation de personnages et d'histoires, comme autant de tentatives de dire la multiplicité des échanges, des états, des destinées. Quitter le métier, accepter de vieillir, ne plus se soumettre à ce qui blesse, incarner une nouvelle vie.\r
\r
▶ Texte et mise en scène : Vanessa Larré \r
▶ Avec Cléa Laizé, Laurence Mayor, Catherine T.

Références

 Télécharger cette donnée